AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Uagadou, school of magic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-stupid-life.forums-actifs.com
Nevada
J'ai posté : 502 hiboux, et me suis inscrit le : 22/04/2012

Ma Carte de Chocogrenouille
épouvantar:
patronus:

MessageSujet: Uagadou, school of magic  Mer 2 Nov - 15:08


L'IDEE


Coucou mes petits loups Smile

Après de nombreuses recherches et une amie qui m'a poussé à me lancer dans cette idée, je viens vous présenter un projet qui me tien à cœur. Vous connaissez tous Poudlard, bientôt vous connaîtrait l'école des Etats-Unis, mais ici je viens vous parler de Uagadou, l'école de magie Africaine.

Uagadou est une école de magie africaine. Elle est la plus célèbre d'Afrique et la seule qui a su résister aux épreuves du temps, jusqu'à acquérir une réputation internationale. Les visiteurs parlent de l'école comme d'un immense édifice sculpté à flanc de montagnes et caché par la brume, de sorte que ceux qui le voient ont l'impression qu'il flotte dans les airs.

La baguette magique étant une invention européenne, celle-ci n'a commencé à être utilisée par les sorcières et les sorciers africains qu'au XXe siècle. Aujourd'hui encore, elle n'est considérée que comme un simple outil utile. Ainsi, les étudiants apprennent à utiliser la magie en remuant les doigts ou avec des mouvements de la main, ce qui leur donne une bonne excuse lorsqu'ils sont accusés d'avoir violé le Code international du secret magique.

L'astronomie, l'alchimie et la métamorphose font partie des disciplines enseignées à Uagadou. Les élèves apprennent notamment à se transformer eux-mêmes et nombre d'entre eux deviennent des Animagi.
Source : wiki harry potter

En me basant sur les notes de J.K. Rowling et des éléments présenter sur cette école sur Pottermore, je me suis librement inspiré afin de tenter de trouver un contexte original et fun à jouer.

Dans mon idée j'aimerais mélanger la sorcellerie Africaine (mythes) et monde magique d'Harry Potter.

Ils me restent beaucoup de questions à résoudre et j'ai donc besoin de vous pour me donner votre avis que ce soit sur le contexte, l'idée ou autre chose. De même si vous avez des idées à me proposer je suis totalement à l'écoute. Et si vous êtes aussi emballé que moi par le projet, que vous voulez m'aider, je recherche des administrateurs.


LE CONTEXTE.


GENERALITE
Vous connaissez tous, l'histoire d'Harry Potter, le garçon qui a survécu. Vous connaissez son histoire.  Vous connaissez Ron, Hermione, Luna, Neville, Ginny etc. Vous connaissez Poudlard, ses couloirs, ses escaliers. Vous connaissez l'Angleterre et son ministère de la magie. Vous connaissez Voldemort, ennemi numéro 1 de la communauté sorcier. Mais vous ne connaissez pas Uagadou, school of magic.

Uagadou est une école crée il y a plus de mille ans, par trois sorciers. Une thakatha, sorcière dites malveillante qui pratiquait l'art des corps et des esprits ; une sangoma, devin dont la particularité était d'avoir des visions de l'avenir ;  et un Inyaga, guérisseur, dont l'objet premier de sa magie était la protection. Afin de pouvoir répartir équitablement les élèves, les trois fondateurs créèrent une répartition selon leur propre savoir. Sankofa, "revenir et le faire", pour l'avenir dans l'idée que savoir le passé est une porte pour entrevoir le passé. Woforo, pour la protection, le soutien et la coopération nécessaire pour protéger. Seasa, dans la transformation du corps et de l'esprit. Ainsi les trois sorciers décidèrent d'installer leur école sur le flanc du Mont Lune qui avait la réputation d'être régulièrement embrumé, les trois fondateurs décidèrent de lancer un sortilège afin que cette brume reste perpétuellement. Ainsi Uagadou fut crée.

Mais une école sans élève n'est pas une bonne école. Les trois fondateurs se mirent donc à trouver une solution pour contacter les jeunes sorciers. En unissant leur force et leur pouvoir, ils créèrent les messagers des rêves. Il s'agissait plus d'une pensée que d'un être à part entière, puisqu'ils apparaissaient une seule fois dans le rêve des futures élèves afin de leur annoncer leur inscription à Uagadou. Bien souvent les messagers laissait derrière eux une petite pierre, avec le symbole de l'école gravée dessus, seule preuve de la venue du messager. De nombreux jeunes sorciers et sorcières rejoignirent l'école qui se vit grandir devenir prospère et la plus grande école de magie au monde.

Plus de mille ans ont passés et le monde de la magie va mal. Très mal. Alors qu'en Angleterre la guerre fait rage entre les mangemorts et les membres de l'ordre du phœnix, Harry Potter en leader, le monde court à sa perte. Car tandis que les baguettes lancent des sortilèges sur les infrastructures comme pour sur les sorciers, vient alors le combat final. Et ce n'est pas Harry qui gagne, mais Voldemort. Le monde magique en Angleterre tourne alors à la catastrophe, le seigneur des ténèbres régnant en maître sur le Royaume-Unis, de nombreuses familles de sorciers comme moldu, quitte le continent pour déménager là où tout semble être en paix : près de Uagadou. Malgré les guerres du pays, l'école africaine reste prospère et toutes les villes ne sont pas touchées par les maux du monde. Un nouveau ministère de la magie voit le jour à Kampala, en Ouganda et les sorciers semblent penser qu'ils peuvent à nouveau vivre une vie paisible.


IDEE D'INTRIGUE PRINCIPALE
Idée 1 :

Pourtant, rien ne semble vraiment pouvoir durer, mais rien ne peut être pire que Voldemort ayant le pouvoir se disent les sorciers. Malgré tout on commence à parler d'évènements étranges, d'élèves qui ne se réveillent plus, où qui semble être posséder, comme si un esprit était rentré en eux. Certains retrouvent leur enfant le corps vide, l'âme s'en est allé. Tout nouveau pour les européens, les Africains comprennent qu'une seule chose peut être à l'origine de tout ça : le vaudou. Bien que cette pratique peut être bénéfique, elle est surtout connue pour cette relation au monde des esprits, monde spirituel notamment par une facilité à contrôler les esprits et les âmes. Un groupe commence tout juste à se faire connaître : la secte des sept. Sept sorciers, hommes comme femmes qui ne cherche qu'une chose : ressusciter un ancien dieu. C'est ce qu'ils clament haut et fort à qui veut l'entendre, mais ils restent masqués. Personne ne sait qui ils sont et ce n'est pas faute d'avoir essayé de les capturer, ils s'enfuient dans un nuage de fumée. Les gens ont peur, très peur et les européens ont peur que tout recommence comme en Angleterre. Uagadou, l'école de magie tentent de rassurent les sorciers : leurs enfants iront bien. Le ministère prend des mesures et mets en place, totem, et objets protecteurs chez les sorciers pour les protéger. Même si le vaudou est puissant, certaines magies ancestrales le sont plus.

La secte des sept restent dans l'ombre pour le moment et bien que nous connaissons leur motivation, personne n'est à l'abri. Est-ce que cela recommencera comme au Royaume-Unis ? Sauront-ils trouvés un faille dans le secte ?


Idée 2 :

Mais cette migration n'a pas que du bon. Tandis que les européens pensent trouver un endroit de paix dans cette Afrique, bien que désolée par la famine, les guerres et autres maux du monde, mais où ils pourraient fuir le climat politique en Angleterre. Ils trouvent des logements décents, ils développent leur marché, leur activité et prennent de plus en plus d'influence sur le monde magique africain. Mais cette situation ne plait pas à tout le monde. Les sorciers présents ici depuis des générations, considère que les blancs venus récemment sont inutiles et qu'ils s'en sortaient très bien sans eux. De plus cette vision est confortée puisque les européens ne sont même pas capables de gagner une simple guerre, ils ne savent pas faire de magie sans baguette et tant d'autres défauts qu'on peut leur trouver. Au début ce n'était qu'une minorité, un petit groupe qui agissait de manière pacifique, mais au fil du temps le nombre de personne qui considère que la race noire africaine est supérieure à celle des blancs, augmentent. Le groupe décide alors de se nommer "shoot the boer", traduit par "tuer le blanc". On ne connait pas leur leader, mais on sait une chose : ils sont puissants et nombreux. Uagadou, l'école de magie quant à elle accepte tous les élèves, peut importe leur origine, mais certaines tensions surviennent parmi les élèves, miroir de la politique actuelle qui se dessine. Les directeur ont beau tout faire pour prôner la tolérance, on sent dans les rangs des jeunes l'influence de ce qui se passe dehors. Les européens subissent cette situation, tentant de changer les choses, mais le groupe SBT a bien l'intention de gagner.

Les européens arriveront-ils à vivre en paix ? Seront-ils réduits en esclavage à cause de ce groupe ? Ou seront-ils expulsés, renvoyé à la mort dans leur pays ?


INFORMATIONS COMPLEMENTAIRE


L'ECOLE
Etude des élèves de 11 ans à 18 ans.  Donc comme à Poudlard 7 années d'études.

Chaque élève possèdent un animal avec lequel il apprend à partager l'esprit. Pas de restriction, mais doivent pouvoir tenir dans une cage où être miniaturisé. Eléphants et bêtes à griffes proscrits.

Tout élève possède un don qui sommeille en lui, mais qui peut être réveillé au moment opportun comme rester endormis à tout jamais.

Les postes de Ugadou :
- Professeur : métamorphose-botanique-défense contre les forces du mal-sortilège-potion-astronomie-divination-alchimie-arithmancie-soin aux créatures magiques
- Gardien : des animaux, du parcs
- Directeur : le pouvoir de uagadou, la protection qu'elle donne vient des trois directeurs ensembles. Chacun comme le veut la tradition représentant le pouvoir des trois fondateurs de l'école. Si l'un deux meurt, le pouvoir qui entoure l'école s'affaiblit.
- Infirmière (également vétérinaire)

Dans mon idée la répartition dans les groupes se fait par les administrateurs, par rapport au caractère. Si on choisit un parcours comme moyen de répartition, on peut alors demander à la personne de décrire ce parcours.

Je n'ai pas encore d'idée précise de comment pourrait se passer la répartition : questionnaire, rite, parcours, n'hésitez pas à me donner vos avis.


GROUPES
Sankofa :  "revenir et le faire" Sangoma
Groupes regroupant les élèves possédant la qualité de voir l'avenir à travers le passé. Ils n'ont pas le troisième oeil, mais pourraient développer ce don. Ils savent apprendre de leur erreur dans l'optique d'un apprentissage par le passé. Ils sont intelligents, calmes et réfléchis. APPRENDRE
Matières fétiches : divination, Astronomie.

Woforo : "Protection et soutien" Inyaga
Altruiste, ce groupe possède cette force précieuse de la relation à l'autre. Etre capable de faire passer autrui avant soi, ils sont sociables et ont développé un devoir de protection vis-à-vis de l'autre. Habiles et téméraires, soutien, coopération et encouragement sont les maître mots. PROTEGER
Matière fétiches : sortilèges et alchimie.

Seasa : "Transformation de la vie" Thakatha
Groupes regroupant ceux qui cherchent à comprendre la relation entre le corps et l'esprit, notamment par rapport à la transformation par les dons tels que la métamorphomagie ou les animagi. Curieux,  optimistes et extrovertis COMPRENDRE
Matière fétiches : Métamorphose.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW




Dernière édition par Nevada le Lun 2 Jan - 15:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-stupid-life.forums-actifs.com
Nevada
J'ai posté : 502 hiboux, et me suis inscrit le : 22/04/2012

Ma Carte de Chocogrenouille
épouvantar:
patronus:

MessageSujet: Re: Uagadou, school of magic  Mer 2 Nov - 15:09


ANNEXE


Il y aura très peu d'annexe, deux je pense tout au plus regroupant plusieurs post, mais dans une envie de faire simple et clair. C'est déjà difficile de créer une école de bout en bout, donc je ne veux pas embrouiller les membres :

Annexe :
- Fonctionnement de Uagadou (sélection, arrivée à l'école, répartition, système de cours) + liste des cours proposé (et des postes occupés par les professeurs) + Description rapide de l'infrastructure.
- Monde magique Africain (ministère de la magie et commerce magique)


MES PROBLEMES


QUESTION
Voilà les questions que je me pose et qui aurait selon moi besoin de réponses. Si vous avez des idées n'hésitez pas Smile

Comment répartir les élèves ? Parcours ? Questionnaire ? voir rite africain
Mont lune : idée de montagnes flottantes, pourquoi ne pas faire montagnes volantes ?
Arrivé à Uagadou : moyen de locomotion  par vol (sachant que la localisation exacte de l'école est peu connu) oiseau type hélier, type cygogne ou grand oiseau voir animaux fantastiques pour le bestiaires.
Trouver un nom pour les professeurs. Et une appellation autre que "maison" pour les groupes.


IDEE
J'avais pensé que l'école pourrait être dirigé par Trois directeur(trice) et le pouvoir qui protège Uagadou viendrait de ces trois personnes ensemble. Chacun comme le veut la tradition représentant le pouvoir des trois fondateurs de l'école. Si l'un deux meurt, le pouvoir qui entoure l'école s'affaiblit.

Uniforme ? Utile seulement pour les rites et rituels, les cérémonies. Pour les cours généraux, en fonction des professeurs il n'est pas nécessaire. Uniforme très colorés, de même que la plupart des robes de sorciers.

Dortoir des élèves : sorte de petite hutte coller au pics de la montagne, où on trouve 6 élèves. Filles et Garçons séparés. Dans chaque hutte se trouve une salle de bain et un endroit où les familiers peuvent se reposer.


PREVENUS ET RESERVATION


PREVENUS
±
±
±
±
±


AVATARS
± Isabella Perchardt
± chrishell stubbs



FICHE PAR FALLEN SWALLOW


Revenir en haut Aller en bas
 
Uagadou, school of magic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fullerton High School
» Yoru school
» Miami School
» Les diplômes de School of Pub !
» Video Edit Magic créé avec visual basic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy stupid Life : nevada Graphisme :: Administration :: Autre-
Sauter vers: